L'ouverture causale

De MontpelScience
Aller à : navigation, rechercher


La clôture causale est l'hypothèse historiquement récente (héritée de Newton) mais aujourd'hui communément admise de la complétude mécanique de l'univers : il n'est de cause que physique.

Descartes, Leibnitz et bien d'autres (ex. philosophie de l'Esprit) l'ont questionnée ou complétée par un contexte dualiste [1].

La complexité semble réclamer une remise en perspective plus ouverte : nous y sommes déjà confrontés à vouloir simplement recenser thématiquement et donc délinéer l'intrication complexe des sujets de préoccupation humains.

il est donc nécessaire, sans préconiser une position ou une autre, de fournir au débat les outils fonctionnels et terminologiques qui lui sont nécessaires. Nous le ferons dans trois directions :

  • une nomenclature extensive, ouverte, multilinguistique et informatiquement précise des concepts impliqués ;
  • un outil de gestion des perférents [2] participatifs (concept du "blik").
  • un système d'adressage sémantique ouvert, à la disposition des savoirs de tous.
---
  1. AF9 : Dualisme : Système qui suppose la coexistence de deux principes, de deux éléments opposés et irréductibles l'un à l'autre. Le dualisme manichéen expliquait le monde par l'existence de deux principes divins antagonistes, le principe du Bien et le principe du Mal. Le dualisme platonicien de l'Idée et de la Matière. Le dualisme cartésien de l'Âme et du Corps. Le dualisme est l'opposé du monisme.
  2. étymologiquement "porteur à travers" le temps : le néologisme "perférent" correspond au document numériquement porteur de sa propre évolution historique potentiellement authentifiée (algorithme blockchain).